Connexion info@satnam.fr  06 60 88 11 93
Accueil Kundalini Yoga Yogi Bhajan Les cours

Guru Ram Das (1534-1581)

Guru Ram Das naquit à Lahore en 1534. Son père Hari Das et sa mère Anup Devi appartenaient à la classe moyenne inférieure. C'était des gens simples qui menaient de simples vies et qui travaillaient toujours pour le bien des autres. Ils étaient contents et heureux de leur vie. Mais comme les années passaient il y avait une ombre sur leur vie qui leur causait peine et tristesse : ils n'avaient pas été bénis d'un enfant. Au début ils pensaient que c'était une question de temps, mais comme les années passaient ils avaient l'impression que Dieu ne voulait pas qu'ils aient un enfant. Ils essayèrent d'accepter la volonté divine avec bonne grâce. Mais au fond de leurs cœurs cependant, ni Hari Das, ni Anup Devi n'abandonnèrent jamais l'espoir. Ils priaient continuellement pour que ce rêve s'accomplisse. Finalement par la grâce de Dieu, 12 ans après leur mariage, ils eurent un fils. C'était un magnifique bébé, plein de santé, avec des traits bien dessinés et de grands yeux clairs. Il fut nommé Ram Das (Servant de Dieu), mais en général, ils l'appelaient Jetha : le premier-né.
Guru Ram Das
Tout le monde aimait Jetha. Toutes les femmes, qui s'étaient moquées d'Anup, étaient ravies de jouer avec ce bébé heureux et enjoué. Elles utilisaient des prétextes pour venir à la maison d'Anup pour pouvoir tenir ce bébé. Jetha grandit et devint un beau garçon, mais sans être gâté par toute l'attention qui lui était donnée. Bien qu'il répondit à chacun avec un sourire et passait du temps avec tout ceux qui l'arrêtait ou voulaient lui parler, il était surtout heureux quand il était en compagnie des saints. Longtemps avant qu'il puisse même comprendre ce qu'ils disaient, il s'asseyait en leur compagnie et écoutait leurs discussions avec intérêt. Cela devint une blague dans sa famille parmi ses amis. Chaque fois qu'il était absent ou qu'on cherchait, quelqu'un disait : « Allez au bord de la rivière, vous le trouverez dans le camp des hommes sains. »
Avant ses 10 ans, il était familier avec la plupart des textes religieux hindous, les védas et les upanishads et connaissait la plupart des shlokas et des mantras par cœur. Mais la connaissance des textes sacrés ne remplit pas votre estomac, tout spécialement si vous êtes d'une famille de la classe moyenne comme celle d'Hari Das. Ses parents s'inquiétaient pour son avenir. Après les premières années d'éducation, après avoir appris à lire et à écrire, Jetha avait arrêté d'aller à l'école. Il passait tout son temps à écouter les hommes saints de la même manière que Guru Nanak, des années auparavant. Mais il rentrait de sa visite aux saints, il était impossible d'être en colère avec lui. Il montrait beaucoup d'attention et de souci pour ses parents et pour toutes les personnes autour de lui. Aussi jeune qu'il fut, il trouvait plaisir à aider les autres personnes et à faire lui-même le travail que les autres ne voulaient pas faire. Quand ils voyaient cela ses parents souriaient avec affection et fierté. Ils eurent alors l'idée de préparer des galettes qu'il pourraient vendre dans la rue. C'était quelque chose de simple qui pourrait lui apprendre le commerce. Et pendant un certain temps effectivement Jetha vendit ses galettes et rentrait le soir avec de l'argent. Et puis quelques jours plus tard pendant qu'il vendait ses galettes, Ram Das s'entendit qu'il y avait un groupe de saints qui campait sur les bancs de la rivière, et il voulut aller les voir. Quand il atteignit le camp, il vit que les sanyasis n'avaient rien mangé de toute la journée. Sans une hésitation il donna toutes ses galettes aux sanyasis affamés et rentra chez lui encore plus heureux que s'il avait gagné de l'argent en les vendant. Il ne pouvait pas savoir que des années auparavant un autre garçon avait ressenti ce bonheur également. Guru Nanak avait aussi fait un bon investissement en nourrissant un groupe de sadhus affamés.
Guru Amar Das avait de nombreux disciples à Lahore. Avec les années ils étaient de plus en plus nombreux, et Ram Das entendait souvent les gens parler du Guru. Il les entendait parler de ses enseignements et de la grande dera à Goindwal, et il voulait y aller et rendre visite au Guru. Avec la permission de ses parents il se joignit à un groupe de dévots qui partaient pour Goindwal.
 
(à suivre...)